• 19/09/2010

    naissance

    arrivée de notre si beau trésor avec trois semaines d'avance mais en parfaite santé. Bienvenue si bel Antou.♥♥♥

  • 06/08/2012

    début de la maladie

    apparition de symptômes qui ressemblent à une gastro

  • 09/08/2012

    hospitalisation

    hospitalisation au centre hospitalier régional

  • 10/08/2012

    la bombe

    papa voit en même temps que le médecin, une grosse tumeur au cerveau , lors de l'IRM

  • 12/08/2012

    transfert en centre spécialisé pédiatrique

    début de tes soins à Sainte-Justine

  • 20/08/2012

    désormais soins à Sainte-Justine

    première opération au cerveau pour retirer la tumeur près du cervelet. Sur un aussi petit corps, cela prendra six heures. Nous ne saurons pas , alors quelle sorte de tumeur tu as. On sait que c'est cancéreux mais comme le neurochirurgien dit qu'il a tout enlevé, on va attendre car ni à Toronto, ni aux États-Unis, ils n'ont été capables d'identifier cette tumeur . Donc , pour nous on espère de tout notre cœur qu'elle ne reviendra pas......

  • 20/02/2013

    nonnnnnnnn !!!!!!

    ta maman me téléphone en pleurs.....la tumeur est revenue

  • 13/03/2013

    rechute

    date fatidique. deuxième opération . Encore six longues heures , mais là , grand-papa et moi, nous n'avons plus d'espoir. Nous savons que tu ne reviendras pas et que nous te perdrons mais on ne sait pas quand. Nous ne dirons pas à tes parents ce que nous pensons, pas questions de leur enlever de l'espoir. Après deux semaines d'attente, enfin on connaît l'ennemi: épendymome anaplasique de grade 3 ( le plus haut grade dans cette tumeur). Détresse ..

  • 27/04/2013

    radiothérapie

    début de la radiothérapie, même si tu n'as pas trois ans, il faut absolument commencer car la chimio n'est pas utile dans le traitement de cette sorte de cancer. Tu en auras 35 séances étalées sur sept semaines. Petit bout d'homme, courageux comme c'est pas possible. Chaque matin , durant ces sept semaines, on part de Sainte -Justine pour se rendre en taxi avec toute une équipe d'anesthésie pour aller à l'hôpital Notre -Dame pour tes traitements. Chaque matin, tu seras mis sous narcose, à jeun , et le réveil est toujours pénible. Tu n'a pas faim de la journée, tu bois un peu de lait et le soir , tu manges peu. Tout a un goût métallique, tu perds tes cheveux sur tout l'arrière de la tête à cause des rayons qui brûlent ton petit crâne. Jamais , jamais de plainte. Cher bébé que je t'aime

  • 07/06/2013

    le répit

    fin de la radiothérapie. Nous sommes retournés à la maison et au fil des mois, après trois IRM négatives , tous les espoirs sont permis. Tu mènes vie d'enfant normal, tu es toujours aussi gentil, doux, agréable. Tu t'amuses de longues heures tout seul en faisant travailler ton imaginaire extraordinaire. Ton frère et toi faites une belle équipe, vous vous aimez tendrement et très peu de chicanes entre vous deux. Frérot est toujours protecteur envers toi et toi, tu l'admires beaucoup.

  • 04/08/2014

    août 2014

    vers le début du mois d'août , nous sommes sur un nuage, depuis presqu'un an, tu as pu vivre une vie normale à part les IRM, les ponctions lombaires et autres exams . Tout semble bien aller jusqu'à un pm où la garderie appelle tes parents parce que vous avez tous les deux la gastro. Mais, toi, tu te tords du mal de tête. Moi je suis avec ta maman dans l'auto et je sais....... Les Tylénol te soulageront mais on voit bien que tes vomissements ne sont pas ceux d'une gastro. Retour sur Montréal, exams........ métastases partout, colonne, cerveau, retour de la tumeur . DÉTRESSE. Plus rien à faire, soins palliatifs à organiser et retour à la maison le cœur en charpie. Tes pauvres parents et surtout , toi notre trésor qui va souffrir.

  • 19/09/2014

    septembre 2014

    on fête tes quatre ans et le 21, l'organisme Rêve d'enfants organise pour toi une belle grande fête avec vingt super héros, la famille , les amis et plusieurs enfants. Les adultes ont le cœur triste mais il ne faut pas que cela paraisse. Toi, tu es fatigué, très fatigué (sur les photos ça paraît). Mais petit héros si courageux, tu profites malgré tout de ta journée. Dès le lendemain, la cortisone fera ses dégâts. Tu prendras le double de ton poids en quelques semaines et ton caractère si doux changera du tout au tout. Nous ne reconnaissons plus notre petit amour ...et toi non plus tu ne te reconnais pas. Ton image corporelle est si changée que lorsque tu te regardes dans le miroir tu ne vois plus le même petit Antou. Tu es inconfortable dans ton corps et dans ta tête . Les médicaments ont tellement de mauvais effets secondaires. On cesse la chimio orale rapidement car cela ne donnera rien sauf des inconvénients.

  • 09/11/2014

    votre baptême

    tes parents vous font baptiser par un prêtre ami de ma sœur et moi. C'est très émouvant mais tellement triste. On dirait que tu comprends la solennité de la cérémonie. Le prêtre en est resté marqué à jamais m'a-t-il dit. Tu es si adorable malgré ton nouveau poids et l'amour que nous avons pour toi est exponentiel à ton poids. Ton petit frère fait cela comme un pro lui aussi.

  • 10/11/2014

    la première crise

    Pendant que ta maman et moi sommes à Québec pour un RV médical, ton papa appelle pour nous dire que tu cries de douleur et tu ne t'endures pas. Appel au médecin qui te suit depuis deux mois à domicile et là, c'est la débandade. Tu passeras seize jours entre la vie et la mort et oups, un beau matin , je me lève et qui vois-je au salon ??? Antou qui mange des ....pogos. Là c'est le bout du bout. Nous sommes heureux mais en même temps nous ne comprenons rien. Ce que nous ignorons , c'est que tu vivras encore quatre mois en faisant 4 grosses crises de la sorte. Vers Noël, tu as eu un répit de deux jours.

  • 13/03/2015

    vendredi 13

    Au matin, je me lève et j'entends un faible "grand-maman" venant de ta chambre où depuis quatre mois, trois personnes (papa, maman et moi) se relaient pour ne pas que tu sois seul , jamais. J'arrive dans ta chambre et là, je sais que ce sera ta dernière journée. Tout est doux dans la maison, tout est calme , mais te dire comme le cœur nous fait mal, c'est impossible. Durant la journée, nous continuons à être avec toi, mais aucune entredose ne sera nécessaire contrairement aux derniers quatre mois, tu ne souffres plus. Tu es conscient jusque vers 21 heures . À 22 h 10 , tu enfiles tes ailes d'ange. Voilà, notre trésor est parti Ailleurs, tu ne souffres plus mais nos souffrances commencent et nous ne savons pas quand elles seront moins difficiles. Quand aurons-nous moins de déchirement dans notre âme ?? Nous acceptons d'avoir mal à ta place car toi, tu as trop souffert , mais tu nous manques à un point difficile à décrire. Quand je ressens la brise sur mon visage, la pluie sur moi, les flocons de neige , quand je regarde un oiseau, quand je vois un nuage blanc avec une drôle de forme, je me dis que c'est peut-être toi qui vient me faire un petit coucou. Mais je sais que désormais, la vie ne sera plus jamais pareille. Lorsque je ris, c'est faux , mais j'essaie de prendre toutes les occasions possibles qui passent. Tes parents sont admirables, ton petit frère souffre beaucoup de ton absence mais la vie est là et tes parents veulent que nous te fassions honneur en étant aussi courageux que toi. Mais, moi je sais que je ne pourrai jamais t'égaler. J'essaie. Bel amour, merci d'avoir choisi notre famille pour tes quatre petites années sur terre. Peut-être comprendrons -nous un jour , pourquoi tu es passé ici-bas si peu longtemps. Grand-maman qui t'aime plus que tout. ♥♥♥